robert-hrovat-jzHb2uzrHiM-unsplash

Another great opportunity – new call for experts for a value chain analysis in Burundi on Milk

  • 06th August 2020
  • by secretary
Agrinatura News and Events

We are glad to share with you a new call for experts for a value chain analysis in Burundi on Milk.

The profiles are detailed below. Each expert will have 55 working days (60 for the team leader).

The period for the study is September 2020– April 2021. 

NB: the period of implementation might vary depending on the COVID-19 restrictions. Missions to Burundi shall be allowed (upon COVID-19 negative testing) as of October 2020. Shall missions not be possible for a long period of time, the selected team and the PMU will see options for undertaking the assignment.

The ToR will be circulated as soon as approved. THIS ASSIGNMENT WILL DIFFER: it will include a standard study (undertaken by using the VCA4D methodology toolkit, as described in the ‘Methodological Brief. Tools and Methods’. https://europa.eu/capacity4dev/value-chain-analysis-for-development-vca4d-/documents/methodological-brief-v12.  ) plus a capacity building component.

Please send the CVs of candidates to sara.baumgart@agrinatura-eu.eu and giorgia.mei@agrinatura-eu.eu , by Friday, 21th August, COB.

Context

In the 11th EDF, rural development and nutrition in Burundi are financed by the EU with an envelope of up to 80MEUR via projects (budget support and cooperation with the Government are suspended given that Article 96 of the Cotonou Agreement is activated). Actions focus on resilience, as well as support for entrepreneurship in the agricultural sector (including with a value chain approach). In 2018 a VCA4D analysis was done on banana in Burundi, and the EUD is also cooperating with Agrinatura via the ATAB (Assistance Technique Agrinatura au Burundi). The EUD requested a VCA4D analysis on the milk VC and also aims at strengthening the national capacities to perform VCAs according to the VCA4D methodology. Therefore for this assignment, the team of 3 Agrinatura experts will work in twinning with 3 national experts selected via ATAB.

Strategic for the country food security and identified as a priority by the Government, milk is produced in the whole of Burundi. From a market perspective, there are 2 main sub-cains: the artisanal traditional one, and a modern industrial one that is developing with a raising role of the private sector. A number of donors and national actors have projects focussing on the milk VC, although they lack a complete and multidisciplinary analysis of the VC.

The VCA4D analysis will help to establish a baseline against which to measure changes in the milk VC. The analysis will focus on understanding the opportunities and bottlenecks for the inclusive and sustainable development of this VC. This information will be used by actors to improve their projects, policies, dialogue and approaches.

 Experts’ profiles: NB Agrinatura experts will work in twinning with national counterparts. The call for national experts will be launched soon and managed by ATAB

L’ensemble des experts se conformeront à la méthodologie spécifiée dans la boite à outils VCA4D (https://europa.eu/capacity4dev/value-chain-analysis-for-development-vca4d-/documents/methodological-brief-fr ).

1)            L’agro-économiste

Il/elle sera un expert senior avec de solides connaissances et une très bonne expérience en analyse économique des chaînes de valeur. En particulier, il/elle saura élaborer les comptes financiers et économiques des acteurs de la CV et de la CV dans sa globalité.  Il/elle saura analyser la CV du point de vue des différents acteurs et de la contribution de la CV aux grands agrégats économiques (PIB, balance commerciale, comptes publics, etc. Il/elle sera à l’aise avec les notions de distribution de revenus, de création d’emplois, d’effets d’entrainement dans l’économie nationale, de compétitivité dans l’économie internationale.

Il/elle sera capable d’entreprendre une analyse fonctionnelle dans son intégralité avec l’aide de ses collègues.

Une expérience spécifique assez longue dans l’analyse des chaînes de valeur agricoles dans les pays en développement est demandée.

Une expérience sur la chaîne de valeur lait sera un atout.

La connaissance et l’expérience professionnelle au Burundi ou dans la région sera appréciée.

La connaissance du Français est exigée.

L’expert aura une expérience avérée dans le domaine de la formation (cours, travaux dirigés, encadrement d’étudiants, etc.).

Une expérience dans l’analyse des politiques publiques pouvant aller jusqu’à l’aide à la décision politique (incluant la capacité à gérer des relations à haut niveau avec des fonctionnaires publics ou des acteurs du secteur privé) est un plus.

L’économiste aura une large responsabilité dans la coordination et la consolidation de l’analyse fonctionnelle menée collectivement. Il/elle fournira les parties du rapport portant sur l’analyse fonctionnelle et sur l’analyse économique qui seront incluses dans le rapport final.

Une formation ou au moins une démonstration du logiciel spécifique AFA sera faite à l’économiste avant la première mission (ou avant la 2ème mission si cela ne s’avère pas possible).

Dans le cas où il/elle ne serait pas le chef d’équipe, il/elle aidera celui-ci à (i) définir la typologie d’acteurs qui sera adoptée tout au long de l’étude ; (ii) formuler le résumé exécutif et des conclusions qui combinent les résultats des différentes analyses afin de répondre aux questions structurantes et de finaliser le rapport (relecture et mise en forme du rapport…).

L’expert collaborera et intégrera l’analyse des tendances du marché fournie par le COLEACP.

2)            L’expert social

Il/elle sera un expert senior avec de solides connaissances et une très bonne expérience sur les thématiques sociales en lien avec les chaînes de valeur en pays en voie de développement, en particulier les questions d’inclusion des populations vulnérables.

Il/elle aura de l’expérience au moins dans deux des thématiques étudiées dans le projet VCA4D (conditions de travail, droits fonciers et accès à l’eau, égalité de genre, sécurité alimentaire et nutritionnelle, capital social, conditions de vie) et sera capable de prendre en charge les autres.

Une expérience spécifique dans l’analyse des chaînes de valeur agricoles dans les pays en développement sera un avantage.

Une expérience sur les chaînes de valeur lait sera un atout.

La connaissance et une expérience professionnelle solide au Burundi est exigée.

La connaissance du Français est exigée.

L’expert aura une expérience avérée dans le domaine de la formation (cours, travaux dirigés, encadrement d’étudiants, etc.).

Une expérience dans l’analyse des politiques publiques pouvant aller jusqu’à l’aide à la décision politique (incluant la capacité à gérer des relations à haut niveau avec des fonctionnaires publics ou des acteurs du secteur privé) est un plus.

Il/elle fournira la partie sur l’analyse sociale qui sera incluse dans le rapport final et se basera pour cela sur le Profil Social. Une démonstration de l’outil spécifique Profil Social sera faite à l’expert social avant la première mission.

Il/elle collaborera avec l’économiste sur l’analyse de l’inclusion de la CV et avec l’expert environnemental pour les questions liées à la biodiversité.

Dans le cas où il/elle ne serait pas le chef d’équipe, il/elle aidera celui-ci à (i) définir la typologie d’acteurs qui sera adoptée tout au long de l’étude ; (ii) formuler le résumé exécutif et des conclusions qui combinent les résultats des différentes analyses afin de répondre aux questions structurantes et de finaliser le rapport (relecture et mise en forme du rapport…).

3)            L’expert environnemental

Il/elle sera un expert senior avec de solides connaissances sur l’analyse en cycle de vie (ACV).

Une expérience spécifique dans l’analyse des chaînes de valeur dans les pays en développement sera appréciée.

Une expérience sur les chaînes de valeur lait sera un atout.

La connaissance du Burundi sera appréciée.

La connaissance du Français est exigée.

L’expert aura une expérience avérée dans le domaine de la formation (cours, travaux dirigés, encadrement d’étudiants, etc.).

Il/elle utilisera de préférence le logiciel SimaPro pour l’ACV.

Il/elle fournira la partie du rapport final qui porte sur l’analyse environnementale.

Son analyse portera sur l’analyse des dommages sur les ressources, les écosystèmes et la santé humaine, ainsi que sur les impacts sur le changement climatique. L’expert intégrera et complétera également (avec le soutien de l’expert social) une analyse de la biodiversité, en partie reposant sur des informations fournies par le JRC.

Dans le cas où il/elle ne serait pas le chef d’équipe, il/elle aidera celui-ci à (i) définir la typologie d’acteurs qui sera adoptée tout au long de l’étude ; (ii) formuler le résumé exécutif et des conclusions qui combinent les résultats des différentes analyses afin de répondre aux questions structurantes et de finaliser le rapport (relecture et mise en forme du rapport…).

If you have any questions, do not hesitate to get in contact!

Tel: +32 (0) 2 545 11 40

email: Giorgia.mei@agrinatura-eu.eu

Skype:  giorgia.mei

 

 

Photo credit:  Photo by Robert Hrovat on Unsplash

Share