The European Alliance on Agricultural knowledge for Development

L’alliance régionale de la mangue d’Afrique de l’Ouest

3 June 2016. Dakar. L’alliance régionale de la mangue d’Afrique de l’Ouest  (Armao) a été mise sur pied par les acteurs de la chaine de valeur mangue de l’Afrique de l’Ouest. Ces professionnels de la filière mangue ouest africaine prenaient part à la semaine régionale de la mangue organisée par le gouvernement du Sénégal en partenariat avec l’‪USAID‬ à travers le programme Trade Africa.

Dans une déclaration rendue publique, les acteurs de la mangue appellent les pays concernés “à s’approprier l’initiative et à s’engager dans la mise en place et le renforcement des interprofessions” de la filière mangue.

Ils sollicitent également l’accompagnement des Etats, des Institutions régionales et des partenaires techniques et financiers “pour la mise en œuvre effective des missions assignées” à la nouvelle structure.

Le gouvernement du Sénégal, à travers les ministères sénégalais en charge du Commerce et de l’Agriculture, a été chargé de porter le plaidoyer visant à faire la promotion de cette Alliance régionale auprès des autres pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

“Cette décision part du principe de l’importance que revêt la filière mangue de l’Afrique de l’Ouest dans la diversification, la création de richesses, la contribution à la sécurité alimentaire et au développement économique et sociale. Le potentiel “insuffisamment exploité” de la mangue dans l’espace ouest-africain, ainsi que “le faible niveau de structuration des acteurs de la chaîne de valeur dans la sous-région”, ont poussé les pays à s’organiser pour exporter la mangue pendant toute l’année. Il y a nécessité, pour les acteurs, d’adopter et de veiller au respect des politiques et de normes favorables à la fluidité du commerce interrégional des produits de la mangue en Afrique de l’Ouest. Malick Diop.directeur de l’Agence sénégalaise pour la promotion des exportations (ASEPEX)

Related:
31 mai – 3 juin 2016. Dakar. “Le délicieux trésor d’Afrique de l’Ouest’’. C’est le thème qui a servi de
base à la journée de réflexion tenue ce mardi 31 mai à Dakar par les Etats de l’Afrique de l’Ouest pour engager les acteurs du Burkina Faso, du Ghana, de la Gambie, de la Guinée Bissau, du Mali, de la Cote d’Ivoire et du Sénégal intervenant à différents maillons de la chaine de valeur à s’accorder sur les bases d’une Alliance Régionale Mangue.

Les drapeaux des pays engagés dans l’Alliance Mangue (Armao)

La semaine de la mangue était articulée autour de 3 journées thématiques organisées selon les maillons de la chaine de valeur Production-Transformation et Commercialisation.

Voir agenda: Exposition Semaine regionale de la Mangue du 31 Mai au 02 Juin 2016

Mardi 31 Mars 2016 : ouverture au grand public :

  • Expositions PME et Institutionnelle
  • Dégustation et ateliers culinaires
  • Projection de vidéo sur la mangue
  • Espace de démonstration

Mercredi 01 Juin 2016 : Partage thématique

  • Présentation de la filière mangue au Sénégal Acteurs et opportunités, PACMS
  • Mise en place d’une plantation de mangue, ANIDA
  • Approche de la DPV dans la promotion de la filière mangue
  • Les normes sénégalaises en vigueur tout le long de la filière mangue, ASN

Jeudi 02 Juin 2016 : Partage thématique

  • Les différents produits de transformation de la mangue, ITA
  • Amélioration de la valorisation de la mangue en produits frais prêt à l’emploi, Dr Kassé
  • Les opportunités offertes à l’exportation à la filière mangue, ASEPEX.

Published on 3 Jun 2016. 
La filière mangue est un secteur porteur dont les potentialités ne sont plus à démontrer. Son développement entre bien dans les priorités de la majorité des États de l’Afrique de l’Ouest, à travers la politique agricole commune dénommée ECOWAP et la mise en œuvre d’autres projets. Les pertes post récoltes peuvent atteindre entre 40% et 50% du volume de production. 
Par ailleurs, la transformation qui est le maillon faible permet, à peine, de valoriser 1% de la production de mangue. Dans ce contexte, nous pouvons admettre que les Etats de l’Afrique de l’Ouest nourrissent et portent l’ambition légitime d’améliorer la compétitivité de la chaine de valeur, en s’inspirant d’autres dynamiques sous régionales réussies, en vue d’établir une véritable alliance ou partenariat autour de la mangue dans la région ouest africaine. 


Source: PAEPARD FEED

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *