The European Alliance on Agricultural knowledge for Development

Bana-Bana: le bissap fabriqué et embouteillé au Sénégal

30 juin 2016. Vent de jeunesse sur l’entreprenariat africain. 

Et si la boisson la plus consommée au monde devenait africaine ? Tel est le slogan (et sans doute l’ambition) des fondateurs de Bana-Bana (En wolof, Bana-Bana veut dire « pour moi, pour moi », nom donné aux marchands ambulants des rues au Sénégal), entreprise de production et distribution de jus de fruits fabriqués au Sénégal. 
Il faut aller dans le 18ème arrondissement de Paris pour rencontrer Youssouf et Mamadou Fofana, 55 ans à eux deux. Ces derniers viennent d’ouvrir leur boutique, Les oiseaux migrateurs, qui rassemble leurs premiers projets : Bana-Bana (distribution de Bissap dans un premier temps) et Maison Château rouge (ligne de vêtements en wax). 
Car c’est bien un projet global dans lequel ils se lancent, un projet visant à faire connaître les possibilités du continent africain en les « marketant » correctement. Pour Bana-Bana, le bissap est entièrement fabriqué et embouteillé au Sénégal, en partenariat avec Esteval, dans une usine qui emploie une dizaine de personnes, l’approvisionnement en hibiscus se faisant auprès de 800 femmes de la région de Thiès et Kaolack. Bana-Bana connaît un franc succès notamment par la vente à travers des évènements parisiens, ce qui amène les créateurs à se poser la question de l’augmentation de leur capacité de production.


Source: PAEPARD FEED

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *